Mon empire pour un billet de train

Publié le par Aixue

Ca y'est, plus qu'une semaine et c'est le jour de l'an chinois. De ce fait, les nombreuses personnes qui travaillent loin de chez elles commencent à rentrer "au pays" pour passer les fêtes avec leur famille. Et en Chine, le moyen de locomotion le plus avantageux reste le train : plus confortable que le bus, moins cher que l'avion, et somme toute assez rapide.

Mais voilà, on ne peut pas acheter les billets de train à l'avance en Chine, ou tout du moins, il y a des restrictions. Par exemple nous, pour le Shandong, on ne peut acheter des billets que 4 jours à l'avance. Une amie du Sichuan nous disait qu'elle pouvait acheter des billets 10 jours à l'avance, car c'est plus loin. Mais résultat, tout le monde court acheter ses billets en même temps, et c'est la cohue. Des files de centaines de mètres s'étendent devant les guichets. Ca braille, ça se pousse... je dois dire que j'étais contente de découvrir qu'il y avait un guichet réservé aux étrangers dans la zone VIP de la gare de Pékin (北京站). J'imagine que les guichetières parlent l'anglais. Mais le top, c'est qu'il n'y a personne. Pas de queue, pas de coup de coudes, pas d'insultes... Et même si ils rajoutent 10 ou 20 Y sur le billet, ça le vaut !

En fait, on n'est pas obligé d'aller à la gare pour acheter ses billets de train, il y a de nombreux bureau qui en vendent, soit des agences de voyage, soit des agences spécialisées en vente de billets de train et d'avion. Mais vu que la période de vente est limitée sur un temps donné, tout le monde se rue sur les guichets en même temps. A l'échelle de la Chine, ça fait du monde, je vous le garantis !  Car cela concerne non
seulement les étudiants (qui peuvent partir un peu avant grâce aux vacances scolaires) mais aussi tous les gens qui ont des emplois saisonniers (mis à part les travailleurs "mobiles" sur les chantiers, ect. qui sont renvoyés chez eux un mois avant le nouvel an, et ne peuvent revenir sur Pékin que quelques semaines après), ceux qui vivent temporairement à Pékin, ceux qui se sont installés à Pékin mais rentrent voir leur parents... Plus de 300.000 personnes ont prit le train rien qu'à Pékin le 22/01, nous dit le site chinois dédié aux trains, huochepiao.com ! Et j'imagine que ça va augmenter dans les jours à venir... Voyez la foule sur un seul quai... Vous n'avez pas intérêt à trébucher ! En plus tout le monde rammène une montagne de cadeaux diverses... Bonjour le foutoir dans les wagons !

A la radio, on entend donc continuellement des conseils : "il faut acheter les billets même si la famille est séparée dans plusieurs wagons, sinon vous aurez peut être pas de place ! Vous pourrez toujours vous arranger avec vos voisins une fois dans le train !". Des envoyés spéciaux résument la situation heure par heure, avec les bouchons occasionnés par les voyageurs autour des gares, la situation des billets pour telle ou telle destination : "pour cette province-ci, y'en a plus, mais pour celle-là y'en a encore quelques uns, dépêchez-vous !"...

Enfin, bon, c'est la folie, quoi. Et une fois le billet acheté, le calvaire n'est pas fini puisque les trains sont bondés, beaucoup de personnes n'ont pas de place car on peut acheter des billets "debout" !!! Il faut donc se battre pour récupérer sa place... Perso, j'aime prendre le train en couchette dure, tout en haut. En haut, on n'est pas dérangés. Et on vit quand même la vie du wagon pendant tout le trajet car les couchettes (6 couchettes par compartiment, avec 2 couchettes bas, milieu et haut se faisant face) sont seulement séparées par une paroi le long des lits, il n'y a pas de portes sur le couloir. Tout le monde vit donc les uns sur les autres, d'autant plus qu'il y a des petites tables à côté des fenêtres, et que seules les couchettes du bas peuvent utiliser les tablettes entre les couchettes. Je me souviens d'un trajet Hong Kong - Pékin, une 30aine d'heures, je m'étais bien amusée. On discute avec tout le monde... Mais ce n'étais pas pendant les 2 semaines qui entourent le jour de l'an. Là, c'est vite insupportable.

D'ailleurs, on a décidé de rentrer dans le Shandong en voiture. On emmènera un couple d'ami en même temps, ça devrait être sympa. Et c'est pas si loin que ça, si le temps n'est pas contre nous. 6 ou 7 heures... Il ne faudra pas que ça fasse comme l'année dernière où il s'est mis à neiger pile quand on est partis, du coup les autoroutes ont été fermées et on a dû prendre des petites routes aussi glissantes et beaucoup plus tortueuses ! Il y avait pas mal de voiture dans les fossés, mais il paraît que des gens mettent en scène des faux accidents pour détrousser leurs sauveurs, donc personne ne s'arrête... Là, on avait mis 15 heures, avec un repos forcé à 4h du mat' car Wang Chao n'en pouvait plus... Point positif, on avait eu la chambre d'hôtel à moitié prix ;D !

Allez, à bientôt, je vous raconterai ce voyage-ci en rentrant !


"Acheter un billet de train, c'est difficile, monter dans le train, c'est difficile, pourquoi est-ce que rentrer chez soi est si difficile ?" nous demande cette image...

Publié dans Anecdote

Commenter cet article

Cris 24/01/2006 10:01

Sage decision (pour tes nerfs ! :-p ) que d'eviter le train...
Bonnes vacances alors Estelle, et vivement que tu nous racontes !A bientot ! ;-)

Matt 23/01/2006 03:44

C'est vraiment un gros problème ces histoires de billets ! A chaque fois que je prends le train, même problème ! Je crois qu'il faudrait réformer tout ça ;)

Aixue 23/01/2006 04:57

Oui, hein... Les français se plaignent de la SNCF, mais ils se rendent pas compte de la chance qu'ils ont en ayant la possibilité de retenir leur billets de train sur internet 1 ou 2 mois à l'avance...et même pouvoir recevoir ledit billet par la poste ! Quel pied... reste plus que la cohue sur le quai, mais je pense pas qu'on arrive un jour à la cheville de la population chinoise, alors...